Le « Journal du Art 3e ! Le(s) dessous des collections »

Découvrez les dessous des collections, accédez aux coulisses des musées de la ville, décryptez les œuvres et leur histoire…

Un musée installé dans un magnifique hôtel particulier du 17e siècle en plein coeur de Marseille ?  Une des plus riches collections consacrées à la période dite « moderne » du vingtième siècle ? Vous avez trouvé… ?  Cantini, bien sûr ! Nous vous invitons à y découvrir un Monument !!

Le Monument aux oiseaux

« Le Monument aux oiseaux » est une huile sur toile de belles dimensions (162 x 130 cm) peinte par Max Ernst en 1927.

Le thème de l’oiseau est récurrent dans l’oeuvre de Max Ernst (Oiseaux dans un  paysage, vers 1922 ; Les oiseaux ne peuvent pas disparaître, 1923) et particulièrement en 1927 avec L’Oiseau dans la forêt, Après nous la maternité et les deux versions du Monument aux oiseaux, puis, à partir de 1928, avec l’apparition de la figure totémique de Loplop, Supérieur des Oiseaux.

Max Ernst a indiqué que la première version du Monument aux oiseaux fut le dernier tableau peint « aux Fusains », la maison qu’il avait louée à Meudon pour y vivre avec Marie-Berthe Aurenche qu’il venait d’épouser. Avec la légende Après moi le sommeil, le dessin du groupe volant sera utilisé comme ex-libris par Paul Eluard bibliophile.

Monument aux oiseaux mais pas que !

Ne passez pas à côté des autres œuvres que regroupe le musée : de belles séquences autour du fauvisme, les premières expérimentations cubistes, un ensemble exceptionnel d’oeuvres du groupe japonais Gutaï…

La collection compte également quelques grandes individualités qui marquèrent profondément le XXe siècle, comme Pablo Picasso, Henri Matisse, Jean Arp, Balthus, Alberto Giacometti et Francis Bacon.

Les collections photographiques proposent enfin un assez riche panorama de l’histoire de cet art, depuis la période la plus historique.

En plus, le premier dimanche du mois, c’est gratuit dans les musées !!