Couple de poissons amoureux

Le top 10(0) des hauts lieux de la drague marseillaise

Nous sommes censés résider dans la région la plus chaude de France, dans tous les sens du terme. 

Avec ou sans clichés et pour s’en amuser, voici donc un petit récapitulatif – non exhaustif – des lieux où vous rencontrerez peut-être l’âme sœur, avec qui vous relirez cet article sous la couette en gloussant*.

Bleu pour les garçons

La it-girl branchouille et girly

Elle adopte un look branché, ne quitte pas ses lunettes noires même à 23h30, mais vous l’imaginez douce et timide sous sa frange et son t-shirt vintage. Cette petite Cendrillon en baskets savamment éculées, vous la croiserez aux vernissages du PAC (attendre l’édition 2017), sur les rooftops** en train de danser ou de se prélasser dans un transat.

Mmm, attendez une seconde, on se concentre, voici la liste de cet été :

Sous les Pavés le Dock (les mardis soirs), B On Air, Friche On Air à la Friche la Belle de Mai (tous les week-ends de l’été, jusque fin août), les Terrasses du Port. Ou encore sur l’île du Frioul, au coucher du soleil, lors du très attendu festival MIMI.

Abordez-la avec délicatesse, cette gazelle peut s’effaroucher.

13EVB04470_1_WEB

Etre une femme libérée, tu sais c’est pas si facile

Cette ravissante (encore) jeune femme a l’expérience de la vie pour vous faire chavirer. Elle a souffert, s’est relevée. Elle bosse, assume ses enfants, sait cuisiner bio mais ne boude pas une pizza devant Netflix. Elle sourit beaucoup, fume parfois encore comme un pompier.

D’ailleurs, lundi, elle arrête.

Dans son (immense) sac à main-besace ou son panier, on trouve pêle-mêle un programme de spectacles pour enfants, un baume hydratant pour les lèvres, un bouquin mille fois commencé et abandonné (pas le temps), le prospectus d’une salle de sport où elle n’ira jamais (pas le temps) des buissons de clés, des lianes de chargeur, un smartphone à l’écran fendillé plein de photos d’enfants.

Vous la croiserez avec ses petits aux représentations jeune public des nombreuses salles dédiées phocéennes : le théâtre Divadlo, le théâtre Badaboum, le théâtre de Lenche, aux manèges des jardins marseillais : parc du Prado, parc Borély, Jardins du Pharo…

Le soir, elle squatte les terrasses du cours d’Estienne d’Orves ou du Cours Julien avec ses copines, les lancements d’évènements culturels du Waaw, les évènements tout public de la Friche la Belle de Mai. Elle va parfois aux concerts de l’Espace Julien, de la Machine à Coudre.

Parc-Borely
pharo
estienne-orves

Rose pour les filles

johnny-cash

Un homme, un vrai

Vous rêvez d’un homme, un vrai. Il fleure bon la sueur et le cambouis, garde une clope (pas électronique) vissée au coin des lèvres, une mèche de cheveux gominée retombe entre ses yeux. Son t-shirt blanc ou sa chemise hawaïenne voile des tablettes de chocolat adoucies par la bière, il joue au flipper en affichant une petite moue concentrée, sourcils froncés, en se déhanchant dans son jean brut bleu foncé.

Vous en fondez d’avance.

Il aime les muscle cars, la musique des années 50, les virées entre potes. Vous le rencontrerez accoudé au zinc lors des concerts de rock 50’s à la Machine à Coudre, au Duke, au Molotov.

Attention, ne pas le brancher méchamment sur les pin-ups tatouées sur ses biceps (musclés) . Le tattoo art, on ne plaisante pas avec ça. Parlez musique pour briser la glace (Johnny Cash, Dick Dale…) et attendez qu’il déclare sa flamme (avec un joli Zippo à ses initiales).

13EVT070945_1_WEB

Un sensible, écorché vif, doux comme un marshmallow qui éveille votre instinct maternel

Il hante toutes les librairies des nombreux musées marseillais où il feuillette des bouquins d’art avec l’avidité d’un diabétique lâché dans une confiserie. Il porte peut-être des lunettes (qui s’embuent), sourit nerveusement ; des programmes d’exposition périmés et froissés encombrent ses vastes poches.

Il sera peut-être au cipM, sûrement dans les salles de projection de cinoche d’art et d’essai : le Polygone Etoilé, le Vidéodrome, l’Alhambra, le Gyptis. Il aime probablement le théâtre et à Marseille il est servi.

Vous le trouverez assis dans le fauteuil voisin du vôtre au théâtre du Gymnase, aux Bernardines, au théâtre de Lenche, au théâtre Toursky, au Théâtre de la Criée, au Théâtre du Merlan… La liste est non exhaustive, voyez notre répertoire des lieux culturels marseillais.

Offrez-lui un jus de fruit bio et branchez-le sur le cinoche ou l’adresse des meilleures librairies marseillaises.

Etonné et ravi, il étalera sa culture cinéma (énorme) et vous proposera peut-être une dernière verveine.

13EVT050068_1_WEB

Un sombre héros de la mer

Chez lui, on est probablement marin de père en fils et à Marseille on ne rigole pas avec ça. Le grand air, les embruns salés, ça le connaît. Il est sportif, beau, il sent bon le sable chaud, il est bronzé toute l’année.

Ramassez poliment les lunettes de soleil qu’il vient de faire tomber aux nombreux évènements sportifs et festifs de la cité phocéenne : Les voiles de tradition, Juri’s Cup, les Voiles du Vieux Port, Vire-vire

Il sera peut-être avec des amis sur l’Ile du Frioul, sur les plages du Prado (on vous dira tout sur le lancement de la saison balnéaire) dans les calanques marseillaises en train de pique-niquer (voir nos pages dédiées).

* toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé est purement fortuite.

** toit-terrasse