Une partie de pétanque, ça fait plaisir !

A Marseille, c’est bien connu, on joue aux boules… et pas que dans les films de Marcel Pagnol !

Et on joue, surtout, à la pétanque, qui demande moins de technique que « le jeu provençal ».

La pétanque, n’importe où !

De nombreux terrains, structurés ou « de circonstance », sont accessibles, que vous soyez licenciés dans un club ou pas.

Pour jouer à la pétanque, nul besoin de compétences particulières… mais il est appréciable de savoir viser juste ! L’objectif étant, on le rappelle, de se rapprocher le plus possible du « cochonnet » !

Debout ou accroupi, l’essentiel est de garder les pieds dans le « rond » au lancé de la boule.

Collines et parcs se prêtent à ce sport, de Luminy à l’Estaque en passant par Borély ou La Moline.

Être équipé, c’est important

Il est également recommandé d’arriver sur le terrain « équipé » : cochonnet, mètre, sacoche, petit chiffon pour s’essuyer les mains et éviter que la boule ne glisse !

En théorie, n’importe quelle triplette de boules peut faire l’affaire mais si l’on a un peu plus de prétentions, le choix des boules est important !

Si l’on se sent une âme de pointeur, le diamètre idéal est de 71 à 73 mn, le poids, de 710 à 800 g. Les boules devront être striées.

Si l’on est milieu, il faut choisir un diamètre de 73 à 75 mn pour un poids de 690 à 720 g. Le striage est faible.

Si l’on préfère tirer, un diamètre  de 75 à 80 mn s’impose pour un poids de 670 à 710 g. La boule doit être lisse.

Voilà, tout est dit ou presque. A vous de jouer !!

Quelques terrains en accès libre :

– Luminy – rue Henri Cochet (9e)
– Parc Borély (8e)
– Terrain de boules Menpenti – rue Paul Casimir (10e)
– Parc de la Mirabelle – avenue William Booth (11e)
– Parc de La Moline – avenue de Montolivet (12e)
– Jardin Bonniot – Bd Bonniot (12e)
– Jeu de boules espace mistral – Plage de l’Estaque (16e)